You are currently viewing Le domaine de Kerguehennec

Le domaine de Kerguehennec

Partager cet article

Kerguehennec, un patrimoine historique et culturel

Une histoire passionnante à Kerguehennec

Domaine KerguehennecCe sont les frères Hogguer, 2 financiers Suisses qui ont fait construire le château de Kerguehennec par l’architecte Delourme en 1710. Le compte de Rohan acquit le domaine en terre de report agricole et forestière. Son fils devra, après la révolution s’en séparer. En 1802, le comte de Janzé fut le propriétaire. Son petit-fils le vendit au comte Lanjuinais en 1872. Il réaménagea le château et fit appel à l’architecte, Ernest Trilhe. Le château fut organisé à la Française d’un côté et à l’Anglaise de l’autre. La fille du comte de Lanjuinais hérita de la propriété. Et en 1972, elle vendit le domaine au département du Morbihan. En 1986, on aménagea un jardin de sculpture sur le domaine. Aujourd’hui, il y en a une trentaine. Un centre d’art ouvrit ses portes en 1988. A l’étage du château, depuis 2010, réside une exposition consacrée à Pierre Tal Coat avec 1200 œuvres.

Une architecture aux allure de petit Versailles

Le petit Versailles breton compte un parc de 175 hectares avec un étang. Ce château, construit au début du XVIIIe siècle a de nombreuses fois été modifiée ainsi que modernisée.

Les communs ont une taille importante par la fonction agricole du XVIIIe siècle. Dans la partie Ouest, appelée commun Ouest, se trouvaient la boulangerie, la buanderie ainsi que la chapelle du château, au bout du bâtiment. De l’autre côté de ce commun, se trouve une arcade ogivale dans laquelle sont sculptées les armes des Hogguer en 1710. Dans la partie Est du château, les communs Est, se trouvaient, les écuries. Il y avait également des mangeoires en marbres, une sellerie ainsi qu’une remise des voitures.

Transformé en logement de jardinier, l’ancien colombier était en face de la chapelle de Saint-Henri. Ce qui reste de plus ancien du domaine est le puits, daté du XIIe siècle, il se situe entre les communs Est et la bergerie.

La chapelle de la Trinité à Kerguan, située à l’est du château a souffert durant la révolution. Tout fut saccagé, pillé, enlevé. En 1851, elle fut reconstruite par le propriétaire du domaine le comte de Janzé. C’est à la même époque que la fontaine de la trinité fut rénovée. Elle tomba en ruine au XXe siècle à cause de l’humidité. Elle est rachetée par le département du Morbihan et sera complètement restaurée.

L’un des plus anciens vestiges du château est le hameau de Kerguan. Se situant à quelques mètres de la chapelle, on aperçoit deux habitations qui autrefois disposaient d’une grange et d’une ancienne étable. Le prête desservant la chapelle aurait probablement loger dans la petite maison. Aujourd’hui, c’est un lieu d’hébergement pour les artistes.

Il y a beaucoup de choses à voir à Kerguehennec. En effet, au côté de l’étang, se trouve le Moulin du Roc daté du XVIIe siècle. Il comprend trois roues alimentées par-dessus et entrainant chacune une meule.

Lors de votre visite dans le château prenez le temps de bien tout observer, le salon avec ces moulures sur le plafond ainsi que les cheminées. N’oubliez pas d’aller admirer la ravissante et rare bibliothèque en bois avec son échelle. Ne rater pas non plus, la magnifique cuisine. Ces joyaux de Kerguehennec sont les seules pièces encore d’époque du château.

Kerguehennec, le noyau de l’art contemporain

Kerguehennec n’est pas simplement un domaine historique, il est aujourd’hui un lieu de visites, d’ateliers et d’expositions. Le département du Morbihan, convaincu de la place de l’art ainsi que de la réussite de chaque individu, a voulu faire de cet endroit un axe majeur reposant sur l’éducation artistique et culturelle. L’équipe du domaine propose aux visiteurs qui le souhaitent, un programme d’activités variées. Entre l’art, la nature et le patrimoine. Kerguehennec vous propose de rencontrer les artistes, des visites sur la collection Tal Coat et des expositions contemporaines.

L’art

Au premier étage du château, vous verrez un musée d’art contemporain, de huit salles qui permettent de retracer les 60 ans de création et de recherches. Cet espace est dédié aux 1200 œuvres de Pierre Tal Coat.

Le parc du domaine de Kerguehennec est aujourd’hui connu par sa présentation de sculpture contemporaine crées en 1986. Une grande partie des œuvres ont été réalisées pour le parc du domaine. Cela provoque un parallèle entre le paysage et l’art. Si vous souhaitez découvrir ces sculptures, différents supports sont à votre disposition. Tout d’abord, on vous propose un guide-plan du parc de sculptures à 2€. Ensuite, il y a gratuitement sur audioguide, les déambulations littéraires. Et enfin, à télécharger sur le site les parcours « art et nature » avec des balades.

Les expositions

Différentes expositions sont proposées chaque année. Cette année du 20 mars au 29 mai, à lieu l’exposition de Manuela MARQUES pour les lignes de faille, dans la bergerie et l’écurie. Il développe des travaux photographiques autour de manifestations de phénomènes naturels, lumineux, telluriques et géologiques. Cette exposition permet de découvrir son travail. Chacune de ses expositions montre une proposition autonome en dialoguant avec les autres.

Aux mêmes dates, la ligne de Mica et dessin sur Tôle de Léa BARBAZANGES est mise en avant. Présentée dans la bergerie, vous serez capté par les couleurs intenses ou d’étranges calligraphies. Se trouve aussi le dessin sur Tôle sur l’empreinte de déplacement de stylommatophores. Ils mettent en avant le monde végétal, minéral et animal.

Le domaine de Kerguehennec présente du 26 juin au 6 novembre 2022, trois expositions entre la création artistique contemporaine et le patrimoine. Appelée la folie argentée, vous allez remonter le temps du XVIIIe siècle pour des pièces d’orfèvrerie. Pour la première fois à Kerguehennec, seront dévoilées des pièces rares en argenterie. Cette première exposition à lieu dans les salles de réception du château. Pour la deuxième exposition, les œuvres de Marc Didou retour d’expérience sont présentée aux écuries et à la bergerie. Elles entrainent un voyage entre réalité et illusion, mais la perception change avec les dessins de François Réau le ciel, grand, plein de retenue splendide, qui évoquent la mémoire de l’histoire et des lieux. Cette dernière exposition à lieu dans la bergerie et à la chapelle. Pour ces trois expositions, l’accès est libre et gratuit.

Spectacles et Evènements

Venez vivre une expérience unique pendant ces jours de printemps au parc paysager et au jardin à la française. Au programme : détente, balade, ateliers, projection d’extraits de films et sport. Le domaine avait pour ambition cette année de refleurir complètement les abords du château. Ces compositions florales harmonieuses permettent de faire revivre l’histoire à la Française. Ce projet réalisé est source d’émerveillement pour tous.

Vous ne serez pas déçu par cette excursion culturelle et artistique au domaine de Kerguehennec. Vous pouvez venir quand vous le souhaitez, l’accès est libre et gratuit.

au Domaine des CaméliasNous vous invitons à découvrir notre gîte et chambres d’hôtes Au domaine des Camélias, de nombreuses d’activités s’offrent à vous. Ne ratez pas notre piscine chauffée et couverte en saison. Quelle sensation de se baigner lorsqu’il pleut dehors … Agréable et relaxant ! Ensuite, prenez du temps pour vous et détendez-vous grâce à nos offres de soins et les différents massages proposés.

N’hésitez pas à consulter la page Facebook et Pinterest Au Domaine des Camélias pour en savoir plus !


Partager cet article